Article précédent
Article suivant

Accueil > Blog > Mouvements / Politique > Mobilisation niçoise contre la casse de la recherche

Mobilisation niçoise contre la casse de la recherche

mardi 27 mai 2008

150 personnes ont répondu à l’appel pour l’Academic Pride sur Nice, personnels des EPST, de l’université et doctorants. Un certain succès donc, malgré la pluie, malgré les dégats des dernières élections universitaires (on a pu voir des pro-marouani et des pros-stephan côte à côte, comme quoi il y avait bien la place pour une alternative aux deux candidats pro-lru), malgré l’endormissement généralisé depuis le mouvement SLR il y a 4 ans.
Ce réveil, même s’il n’est pas encore suffisant, doit nous encourager pour élargir le mouvement pour la défense des services publics de recherche et d’enseignement, de défense des salariés et des salaires.

JPEG - 222.7 ko

Partis de la place Masséna, nous sommes remontés le long de Jean-Medecin pour rencontrer la population, pour finir à la fac des sciences, où nous avons pu interpeller le président d’Université sur la situation de crise que vivent les EPST, et la recherche française.
Malgré plusieurs différences de point de vue sur la réalité de ce qui se tramait, sur les marges de manoeuvre (n’oublions pas que le Président de l’UNS est un pro-LRU) et sur l’articulation entre Université/EPST, il s’est engagé à soutenir des points revendicatifs précis du mouvement, mais pas le mouvement lui même.

A la fin de l’échange, il a été décidé de présenter une motion "inter-organisations" au prochain CA, CS et CEVU de l’UNS sur les dangers des réformes actuelles, et sur la réaffirmation de nos missions de service public.


Voir en ligne : Blog

Portfolio