Article précédent
Article suivant

Accueil > Blog > Mouvements / Politique > G8 - G20 : Les peuples, pas la finance. Yes we Cannes

G8 - G20 : Les peuples, pas la finance. Yes we Cannes

mardi 1er février 2011

Les G8 et G20 à venir vont se dérouler dans un contexte spécial puisque cette année nous allons célébrer les 10 ans des tristes évènements du G8 de Gênes, et surtout les 10 ans de l’assassinat de Carlo Giuliani par la police du G8.

Comme en Tunisie, comme en Egypte, comme au Chiapas, comme en Palestine : à ceux qui veulent dominer le monde, le monde répond "RESISTANCE !"

JPEG - 60 ko
Gênes 2001

Communiqué de presse, mercredi 26 janvier 2011.

Associations de solidarité internationale, organisations citoyennes, syndicats, réseaux français et internationaux appellent à partir d’aujourd’hui à la mobilisation citoyenne à l’occasion du G8 et du G20 présidés par la France.

Le Président Nicolas Sarkozy a donné lundi 24 janvier le coup d’envoi du « G20-G8 France 2011 » lors d’une conférence de presse à l’Elysée. Les 26 et 27 mai, le sommet du G8 se réunira à Deauville ; les 3 et 4 novembre à Cannes celui du G20. Mais les sommets passent, et les crises économique, financière, écologique et sociale persistent. Les derniers G8 et G20 (à Muskoka et à Séoul) n’ont apporté aucune réponse durable à ces crises.

Les priorités annoncées pour la présidence française des G20 et G8 confirment qu’à l’inverse, ce sont les acteurs et les mécanismes à l’origine de ces crises qui verront leur légitimité renforcée. Car si l’ordre du jour annoncé semble reprendre à son compte certaines propositions portées par les organisations de la société civile et les mouvements sociaux, ces promesses risquent fort de ne pas être suivies des mesures qui pourraient constituer des réponses efficaces face aux crises que les peuples et la planète sont les premiers à payer.

Nos organisations, réunies dans la « coalition G8/G20-2011 », appellent à partir d’aujourd’hui à des mobilisations fortes à l’occasion de la tenue en France des sommets du G8 et du G20, et à un large rassemblement des mouvements, réseaux et organisations. Les réponses solidaires et démocratiques à la crise mondiale ne viendront pas des seuls dirigeants des pays les plus riches, mais des peuples eux-mêmes et d’un « G192 » représentant tous les États de la planète. Nous refusons de laisser aux puissants le droit d’imposer leurs solutions à des crises qu’ils ont engendrées. Nous voulons montrer que des voies alternatives existent, pour l’accès de tous aux droits humains fondamentaux, pour un partage plus juste des richesses, pour des modes de production et consommation qui préservent la planète et pour une démocratisation des instances de décisions internationales.

La coalition participera au Forum social mondial de Dakar du 6 au 11 février et appellera les mouvements sociaux et citoyens du monde entier à rejoindre les mobilisations qui se dérouleront en France à Deauville puis à Cannes, mais également tout au long de l’année. Des réunions internationales de préparation sont d’ores et déjà prévues fin mars et fin mai à Paris.


Voir en ligne : Site web

Portfolio

  • Gênes 2001