Article précédent
Article suivant

Accueil > Blog > Mouvements / Politique > de la nature humaine d’après Reporters Sans Frontières

de la nature humaine d’après Reporters Sans Frontières

jeudi 11 décembre 2008

Je viens de voir à la télé la nouvelle pub pour l’album photos de "Reporters Sans Frontières" : "le test" (visible sur DailyMotion, et ici bas).
On y voit deux enfants dans une pièce. Ils sont filmés derrière une vitre en caméra caché. Un des enfants martyrisent l’autre. Puis, on met une caméra dans la pièce de façon visible. L’enfant violent devient calme, et finallement les deux jouent normallement.
Et de conclure : "Quand il se sait observé, l’être humain à une tendance naturelle à se montrer plus civilisé".
Comprenez : Quand il se sait non observé, l’être humain à une tendance naturelle à se montrer moins civilisé et à la violence.

Mais que nous dit cette pub en réalité ? Les êtres humains sont par nature, violents. La preuve, ils le sont dès l’enfance.

Malgré une forme "positive" (les publicitaires ne sont pas stupides), on est en plein dans la pensée réactionnaire actuelle : la criminalisation des enfants, et l’idée que l’homme est "programmé" pour être violent et que ces dérives ne peuvent être controlé que par la mise en lumière. Alleluhia.

RSF devrait proposer cette pub pour Rachida Dati dans son combat pour enfermer les enfants dès 12 ans, ou celui de Sarko de ficher les enfants un peu agités dès la maternelle.

"Reporters Sans Frontières" prétend protéger les journalistes... mais qui nous protègera de RSF ?