Article précédent
Article suivant

Accueil > Blog > Musik > JDDJ3J

JDDJ3J

vendredi 18 avril 2008

- Reportage photos de la soirée
- Myspace de JDDJ3J

JPEG - 179.8 ko

J’en ai rêvez, les JDDJ3J (comprenez, je deviens DJ en 3 jours) l’ont fait.
Une soirée sous le signe de la gameboy et de la music 8bits -mais pas seulement- plus une dose de jeux sur SuperNes. Il y avait les vétérans, plus d’un an de carrière comme Jules et Raph, et puis les nouveaux pour qui c’était leur première fois .
Et surprise, le cocktail est explosif et a fonctionné au delà de ce que j’imaginais, au point que j’ai fait abstraction des cris stridants des supportrices (non ce n’est pas l’effet de l’alcool comme le pense mon ami Pascal). Les petits problèmes d’enchainements n’ont pas gêné, mieux, ils alimentent la performance. Un comble non :-)
Et puis pas mal d’éclectisme malgré la thématique de la soirée, et l’impression que ces jeunes ont une sacrée culture musicale.

Je me suis bien demandé à un moment si j’étais dans une boum. Sans doute la différence d’age qui me revenait dans la gueule comme un boomerang.
Et puis finallement, pourquoi pas. C’est aussi ça qu’on recherche en soirée, revivre de façon plus formalisé socialement, nos fameuses boums.

Seule déception : ma performance minable à MarioKart sur la SNes face à Jules. Mais je vais m’entrainer pour prendre ma revanche.

Seule vraie déception : qu’il n’y ait eu que la jeune génération ce soir là (22 ans max), et que les adeptent de musiques "urbaines" qui venaient déjà il y a plus de 10 ans au Ghost pour écouter Melik, Luc, Orest, ... aient été absents. Vous avez dit ghettoisation générationelle ?

Messages

  • Je suis très touché par cette rétrospective, et te remercie encore de ta présence à cette soirée qui était un bon bol d’air frais dans la nuit niçoise.

    Et puis pour les transitions, il suffit de retenir la règle n°1 : "croque la gameboy, avant que la gameboy ne te croque" autrement dit : toujours avec des piles de rechange :-)

    Jules