Article précédent
Article suivant

Accueil > Blog > Numérique > Archeoputers - Collection > NeXT (photos personnelles)

NeXT (photos personnelles)

vendredi 16 août 2019

Je regroupe ici les photos personnelles dans lesquelles apparaissent des ordinateurs NeXT, avec quelques commentaires de contextualisation. Il y en a peu et ne couvrent pas toutes les activités que j’ai eu avec et au travers de cette machine extraordinaire. Ces photos sont donc d’autant plus précieuses pour moi.

Septembre 1992

Chez mes parents avec mes cousins germains Pierre (10 ans) et Sophie (7 ans). Je leur montre comment on développe une application au moyen d’Interface-Builder. Pas sur qu’ils en aient retenu quoique ce soit, mais ça me fait un beau souvenir puisque les deux sont devenus des amis en grandissant et que Pierre est devenu comme moi Ingénieur de Recherche en calcul scientifique (mais par un parcours de physicien).
C’était après le projet de fin de BTS en juin (logiciel de visioconf sur NeXT), et l’été à Villeurbanne chez El Camino Real (seul revendeur NeXT en France et qui faisait aussi du dev). C’était juste à mon retour sur Nice avant de rentrer en Licence info (L3 d’aujourd’hui) et d’y découvrir l’Institut Non Linéaire de Nice (INLN) entièrement équipé de NeXT (chercheur/se/s, secrétaires, doctorant/e/s) pour qui j’allais travailler quelques semaines plus tard en freelance, et qui m’embauchera en 1995 après mes études comme ingénieur cnrs en calcul scientifique.

Fin 1992 - Début 1993


Au lendemain d’une soirée très arrosée. On peut pas dire que je pète la forme sur la photo :D

1993 Semestre 2 - Encadrement d’un stage de maitrise (M1) math/info à l’université de Nice

La "bizarrerie" de ce stage est que j’étais en Licence d’Info (L3) quand je les ai encadré. Pierre Coullet (co-fondateur du labo INLN) avec qui je travaillais en freelance en plus de mes études, devait avoir une sacrée confiance en moi, bien plus déjà que celle que j’avais en tout cas :D
Pour la rentrée suivante je montais une salle d’info pour les étudiants en physique (toujours avec des machines NeXT). J’en ai assuré la maintenance ainsi que les TD (option calcul numérique). Je n’ai hélas aucune photo de cette salle, ni de la suivante que j’ai aussi monté quand l’option est passée obligatoire (NeXT + PC sous NeXSTEP).

25-27 Mai 1993 - NeXTWorld

Premier voyage aux Etat-Unis pour assister à la NeXTWorld de San-Francisco et ramener au labo (INLN) un bundle NeXTSTEP 3.1 aka NEXTSTEP 486, une version qui tourne sur PC.
Rencontre des plus succincte avec Steve Jobs qui était assis à 5cm de moi lors d’une conférence "- Hi Steve - Hi " :D

Octobre 1993 - Télétravail et NEXTSTEP sur portable

Lorsque j’ai emménagé dans le vieux-Nice, j’y ai fait installer 2 lignes téléphoniques : une pour téléphoner, l’autre pour accéder à internet en me connectant par modem au labo INLN. Nous y avions installé un gros système RTC pour que les chercheurs puissent travailler et accéder aux ressources depuis chez eux (voir depuis l’arrière pays. Projet financé par la DATAR).
On télé-travaillait déjà à l’INLN il y a 30 ans  😉.
Le Web comptais à cette date moins de 500 sites et n’avait à ce moment là que peu d’intérêt en dehors de tester et frimer :D, mais l’email (déjà multimédia sur NeXT), FTP et un certain Gopher tournaient à fond.
Sur la 1ère photo vous pouvez voir sur la table un portable PC 486 fermé avec un calendrier posé dessus. Il tournait sous NeXTSTEP 3.1 : notre rêve était de faire tourner NeXTSTEP sur un portable avec un résolution SVGA minimal pour travailler partout sans avoir à avoir des stations installées à chaque endroit et trimballer un disque externe. Quand j’ai ramené de San-Francisco la 1ère version de NeXTSTEP pour 486, nous nous sommes immédiatement mis à la recherche d’un portable PC. Je crois qu’on les a tous a testé, toutes les marques possibles, mais impossible d’en trouver un qui puisse faire tourner l’OS au delà du VGA à cause de chips graphiques trop spécifiques. Et un jour, on découvre une marque clone complètement inconnue en France importée par un gars de Nice depuis son appartement (pas de local commercial, pas d’enseigne, juste son salon). Nous en avons été très content. Par la suite nous sommes passés à la superbe gamme de portables Toshiba quand les drivers compatibles sont arrivés.

Octobre 1994 - Tout 1er site web étudiant en France : niçois et sur une NeXT Station

En 1994 mon syndicat étudiant (UNEF) sort son 2ème guide dans lequel est interviewé Pierre Coullet sur l’usage des technologies pour l’enseignement supérieur. Je profite de l’occasion (et du fait de travailler avec lui) pour lui demander d’héberger une version numérique du guide sur une des machines du labo. Ca sera sur une NeXT Station.
A l’Université de Nice, seul l’INLN a un site web. Dans le monde, on ne compte que quelques milliers de sites à cette date (10 000 à la fin de l’année).
Exceptionnellement pas de photo avec un NeXT, mais la couverture du guide version papier parce que l’anecdote, elle, est parfaitement en rapport. Pour les non-geeks, le web (World Wide Web) été inventé sur un ordinateur NeXT.

2ème moitié des années 1990 - Salle de formation sous la "pyramide" du bâtiment de l’INLN à Sophia-Antipolis

C’est ici que j’ai rencontré pour la 1ère fois Robert Magnan, alors étudiant en maitrise de physique qui faisait son stage durant lequel il a été initié à la programmation objet et l’expérimentation numérique interactive. Des années pus tard, nous allions travaillez ensemble sur la culture scientifique, faire nos 1ères armes dans les fablabs, montés des projets avec son lycée et le laboratoire, et diverses autres activités, pour ne plus arrêter. Ca fera 17 ans en 2022.
PS : je n’avais pas vu à l’époque le niveau de saleté sur les NeXT. Honteux  😄

Eté 2006 - Stockage des vieux NeXT à l’Institut Robert Hooke en vue d’un projet de collaboration avec le CNAM sur le patrimoine informatique (qui n’aboutira pas. Mais c’est une autre histoire).

Octobre 2006 - Fête de la science / Exposition informatique

Ma 1ère exposition sur le patrimoine informatique et vidéoludique numérique dans le cadre de l’IRH. Elle sera le germe du futur Espace-Turing.

Mai 2009 - Transfert des NeXT dans mon nouveau labo au LJAD

L’échec de la collaboration avec le CNAM me persuade qu’il faut monter quelque chose localement et qu’il faut garder ces machines sous la main. J’arrive à convaincre le directeur du labo de mathématiques, qui sera jusqu’à aujourd’hui d’un soutien sans faille dans toutes mes activités de culture scientifique.

Février 2010 - Exposition informatique au CIRM

Dans le cadre du mois thématique Maths & Info : vers de nouvelles interactions au CIRM en février 2010, je dois faire une démo de mon logiciel scientifique xDim (qui tourne je vous le donne dans le mille, sur le descendant de NeXTSTEP, Mac OSX).
Je profite de l’occasion pour y organiser avec l’aide de Jean-Marc Gambaudo une exposition sur le thème : "Expérimentation numérique interactive : 40 ans d’aventure niçoise" avec plusieurs machines utilisées par les scientifiques niçois dans le domaine des systèmes dynamiques : HP-65, HP-9825, Macintosh+, …, et le NeXT Cube.
Cette exposition recevra un grand intérêt des participants aux conférences. Le directeur du CIRM voudra même gardé l’expo sur place.
C’est cette exposition qui nous convaincra définitivement qu’on peut monter un espace patrimonial sur le numérique à l’Université de Nice au vu des retours enthousiastes des collègues.

Octobre 2010 - Espace-Turing

Création en moins d’un mois de l’Espace-Turing (1er espace patrimonial permanent sur le numérique au sein d’une université) avec un tas de machines, dont évidemment du NeXT. Les débuts sont "rudimentaires" fait de systèmes-D, mais dès l’ouverture pour la fête de la science 2010 le public est au RDV. L’Espace-Turing changera 3 fois d’emplacements sur le campus St-Jean d’Angely avant de fermer après 4 ans de bons et loyaux services.

Octobre 2013 - Petit rafraîchissement des NeXT Cube

Novembre 2013 - Eric Chahi rencontre le NeXT Cube.

En novembre 2013, j’organise avec l’Espace-Turing et Kernel-Panic une exposition rétrospective sur l’auteur français de jeux-vidéo Eric Chahi qui doit venir faire une Masterclass. En préparant l’expo, il m’informe qu’il rêvait d’avoir un NeXT mais n’en a jamais vu en vrai. Je décide de lui en offrir un et de lui faire la surprise lors du vernissage de l’exposition.

Avril 2014 - Un NeXT Cube débarque chez Eric Chahi

4 mois après l’exposition, direction Montpellier pour amener le NeXT Cube à Eric Chahi. Le premier test est évidemment d’aller sur le site anotherworld.fr avec le navigateur vedette Omniweb.

Eté 2018 - Petit point machines en prévision d’un exposition en mars

Mars 2019 - Exposition Old Black Is The New Black à l’Octopus-Gallery
Photos du vernissage par ici

juin 2019 - Retour dans mon bureau au LJAD

Finalement, je me suis installé un NeXT a coté de l’iMac au boulot. Pas par nostalgie, mais parce que je considère toujours cette machine comme la plus sexy de l’histoire informatique, et que ca me fait plaisir en l’utilisant d’y voir le coeur de nos machines iOS et OSX d’aujourd’hui alors qu’elle a déjà 34 ans !!

Portfolio