Articles les plus récents

Quand Oncle Picsou découvre l’ordinateur

Parmis les 1ères références à l’ordinateur dans la BD, il y a cette histoire d’Oncle Picsou dans un Hors-Série du Journal de Mickey datant de 1966.

Oncle Picsou découvre cette « curieuse mécanique », calculateur inventé par Geo Trouvetou, et décide de l’utiliser pour calculer les profits de ses nombreuses activités dans le monde. Dans un vacarme épouvantable, la machine qui semble s’auto-piloter dégurgite des mètres et des mètres de résultats sur ruban papier. Un véritable chaos sonore et physique illustrant une puissance mal maitrisée et qui pourrait lui échapper. La suite de l’histoire revient au préoccupations constantes d’Oncle Picsou : en découvrant une baisse de ses profit, il part à travers le monde pour savoir qui l’a volé.

La personnification du « Super Ordinateur Atlas » à travers ces 3 planches n’est pas sans rappeler la couverture du Time sortie un an plus tôt en avril 1965 qui illustre le gigantisme des 1ers ordinateurs et le mythe du cerveau électronique qui a court à l’époque (en fait les 4 première couvertures du Time consacrés à l’informatique - 1950, 1955, 1960, 1965 - reprennent toutes la personnification de l’ordinateur et le concept de cerveau électronique).
Cette personnification de l’ordinateur est aussi en partie liée à la popularité des robots et humanoïdes dans la culture populaire de l’époque à travers le cinéma (Metropolis - 1927 ; Planète interdite - 1956 ; …), la littérature SF (« Les robots » d’Asimov - 1950 ; …) , et dans la BD européenne (« Le robot géant - 1939 » dans Spirou ; …) comme dans les comics et mangas.
Toutefois le robot humanoïde reste à cette époque encore de l’ordre de l’imaginaire et du fantasme, alors que l’ordinateur lui est bien réel.

« Atlas », le nom de l’ordinateur dans l’aventure de Picsou, est probablement une référence à un des deux ordinateurs dénommés Atlas des années 1950-1960.
Le premier est anglais. Lancé en 1962, il est l’ordinateur le plus puissant du monde à de moment là.
Le second est américain. Il a été conçu entre 1947 et 1950 par une équipe de casseurs de codes formée durant la seconde guerre mondiale.
Et là où ça devient intéressant, c’est que ce nom est lui même une référence à un personnage du comics « Barnaby » de Crockett Johnson. Le personnage d’Atlas est un « géant mental » qui apparait dans Barnaby le 26 mai 1943 avec une règle à calcul à la main et répondant aux questions avec des termes mathématiques incohérents, mais qui illustrent son intelligence et son savoir.
Cette deuxième possibilité avec ses références en cascades à ma préférence bien évidemment.

Notes :

  • L’ordinateur américain Atlas sera mis en service en 1950. Une version commerciale sortira en 1951 sous le nom de « ERA 110 », puis sous le nom plus connu aujourd’hui de « UNIVAC 101 ».
  • C’est au cours des années 1965-67 que Stanley Kubrick et Arthur C. Clarke écrivent le scénario de « 2001, l’Odyssée de l’espace » et imagine l’ordinateur emblématique HAL 9000. Doté d’une intelligence artificielle, il est un personnage du film à part entière.

Portfolio

Calculatrice mécanique portable « Addometer »

8 octobre 2018 - Archeoputers - Collection

Réception de cette calculatrice mécanique portable addometer modèle B (1928-196x) dans un parfait état avec son stylet, descendante de notre Pascaline nationale (1645).

Portfolio

Images-Mouvement-Interactions : entre sciences et jeux vidéo

Biennale Movimenta - Le 109

20 novembre 2017 - Numérique

L’exposition « Image - Mouvement - Interactions : Entre sciences et jeux vidéo » que nous avons monté pour la Biennale Movimenta avec mon compère Robert Magnan, proposait de revenir sur l’histoire du jeu vidéo dans son lien aux sciences. Elle a aussi invité le public à découvrir et manipuler de nombreux jeux vidéo depuis le tout premier « Tennis for two », jusqu’aux jeux d’auteurs, scientific games et autres dispositifs interactifs.
Durant deux week-ends, les plus petits -et leurs parents- ont pu également découvrir la robotique et la programmation, et l’impression 3D.
En préambule à l’exposition, j’ai donné un petit talk à la CCI sur les pionniers de la proto-histoire du jeu vidéo.

Portfolio

Informatique au lycée. Retour d’expérience datant de … 1981

J’ai découvert il y a peu de temps la revue « la puce » datant de 1981. Voici un article dans le 1er numéro sur l’informatique au lycée

Portfolio

La caverne

25 août 2016 - Jeux-vidéo

Dispositif interactif présentée lors de l’exposition « Jeux vidéo. Entre Ombres & Lumières » à la médiathèque de Contes (06) du 29 août au 3 septembre 2016.

Portfolio

Turing’s machine action table

29 juillet 2016 - Numérique

Portfolio

Les Voyageurs du Temps - l’esquisse retrouvée

16 juin 2016 - Archeoputers - Collection

- A lire le billet sur le site Rom-Game

Portfolio

Sexy Arduboy

15 juin 2016 - Jeux-vidéo

Format carte de crédit, base Arduino, écran monochrome OLED, l’Arduboy est une console minimaliste et élégante imaginée pour les fans de jeux classiques façon gameboy, de pixelart, et qui auraient envie de se lancer dans la programmation d’un jeu.

L’Arduboy est l’archétype de la double tendance DIY/fablab et retrogaming. Retour à la simplicité et au faire soit même.

Une cinquantaine de jeux et expériences sont disponibles au téléchargement avec les sources si vous êtes en panne d’inspiration : http://community.arduboy.com/c/arduboy/games

Portfolio

Série photo « Vectrolaroïd » à l’honneur sur le site Rom-Game.fr

23 mai 2016 - Jeux-vidéo

A lire sur Rom-Game : Vectrolaroïd - pour une philosophie vectorielle

Rom-Game est un des rares sites d’actu sur le jeu vidéo que je consulte régulièrement. D’abord parce que c’est un site sur le retrogaming et de tout ce qui gravite autour. Ensuite parce que j’aime son design élégant. Enfin parce que j’apprécie beaucoup sa volonté d’être utile à ses lecteurs. Ça se sent dans la façon d’organiser les pages, dans le type d’info, dans l’agenda et dans sa réactivité sans pareil.

Il y a quelques semaines, Frédéric Gechter, l’homme derrière Rom-Game me contacte pour écrire un article sur ma série photos Vectrolaroïd.
Je suis d’abord surpris -et en même temps content- qu’un site de retrogaming s’intéresse à ce genre de photos qui ne rentre pas dans les canons du genre, d’autant plus que ma problématique est photographique et dépasse le seul cas du jeu vidéo.
Après plusieurs échanges avec Frédéric, je comprends que ce qui l’intéresses dépasse aussi l’aspect jeu vidéo, et que ce qui me plaît dans Rom-Game c’est justement l’ouverture d’esprit en filigrane.

Pour conclure : lisez et soutenez Rom-Game !! Et pas que parce qu’ils ont parlé de mes photos :)

Pif pour les geeks en herbe

10 janvier 2016 - Numérique

Au sommaire de Super Pif de noël, deux articles pour les geeks en herbe : Ada Lovelace et L’école des robots.
Déjà en 1971/1972, Pif gadget avait proposé un ordinateur en papier, et une additionneuse (lire sur le blog)

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Accueil > Blog > Numérique

Numérique